Les soins de DEPRESSOTHERAPIE / VACUOTHERAPIE

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Cette technique de physiothérapie née il y a plus de 60 ans désigne une forme de massage instrumental utilisant l’effet de vide créé par une ventouse, couplé à l’application simultanée d’une ou plusieurs manœuvres du tissu conjonctif (pincer-tourner, palper-rouler, pétrissage, étirement orthodermique, déplacement-glissé à visée drainante…)¹.

Quel que soit l’instrument utilisé, celui-ci ne remplace nullement le thérapeute et c’est bien l’expertise et la pratique de ce dernier qui lui permettent de trouver une efficacité sur la pathologie rencontrée ou l’objectif fixé, tout en prenant en compte le terrain médical et personnel global du patient.

0%
Naturel & Indolore
20
Sans effets secondaires
0x
⊕ efficace & rapide*
0
Etudes scientifiques*

DANS QUELS CAS AVOIR RECOURS A CETTE TECHNIQUE ?

« Des indications avant tout médicales, mais aussi bien-être, esthétiques & sportives ».

Bien que les kinésithérapeutes du cabinet privilégient toujours une approche manuelle en première intention, il peut exister des indications médicales ou de confort qui peuvent conduire votre thérapeute à avoir recours à cette technique, en complément ou à la place de l’approche manuelle²:


⇒ OEDEMES & HEMATOMES, INSUFFISANCES VEINO-LYMPHATIQUES:

  • Drainage Lymphatique
  • Œdème post chirurgical (chirurgie orthopédique et traumatologie).
  • Lymphoedèmes.
  • Traumatologie récente, contusions musculaires, entorse, déchirures musculaires selon grade.
  • Jambes lourdes.

 

⇒ ADHERENCES CICATRICIELLES:

  • Cicatrices post opératoires (mains, doigts, hallux valgus, épaule, genou, hanche, chirurgie maxillofaciale, thyroïdectomie, mastectomie, césarienne…)
  • Adhérences post-greffe.
  • Cicatrices anciennes et indurées.
  • Suites de brûlures.
  • Lésions musculaires selon leur grade.
  • Pré et post chirurgie esthétique.

 

⇒ HYPOMOBILITE DES TISSUS:

  • Lombalgies.
  • Cervicalgies.
  • Tendinopathies (tendinite, enthésopathie, ténosynovite).
  • Lésions musculaires, entorses, contusions, contractures.
  • Prévention, récupération musculaire et tendineuse.
  • Cellulite (réduction, prévention, entretien).

 

COMMENT CA MARCHE? 

Ces instruments utilisés par le kinésithérapeute exercent une aspiration plus ou moins importante sur les parties du corps à traiter, reproduisant une méthode classique en kinésithérapie : le pli-roulé joint à une aspiration.
Cette aspiration contrôlée provoque ainsi un pli, entraînant un appel de sang dans la zone traitée. Le pli est alors roulé sous l’effet de la tête de la ventouse.

C’est ce va et vient à la fois mécanique et circulatoire qui entraîne une décongestion des tissus, une meilleure oxygénation des cellules, une évacuation des déchets et toxines, et un assouplissement du tissu conjonctif

Les échanges circulatoires sont renforcés, et la stimulation des fibroblastes ainsi obtenue contribue notamment à la production et à la régulation du collagène, de l’élastine et de l’acide hyaluronique, responsables de la fermeté, de la souplesse et de l’hydratation cutanée.

Ce processus peut s’appliquer également aux muscles en impactant la synthèse protéique des myocytes.

0%
de collagène en ⊕*
x0
Flux veineux stimulé*
x0
Flux lymphatique stimulé*
0%
d’élastine en ⊕*
0%
d’acide hyaluronique en ⊕*

LES APPAREILS & TECHNOLOGIES UTILISEES 

Il existe de nombreuses technologies concurrentes ou complémentaires qui permettent d’accompagner le kinésithérapeute dans son travail de soins auprès des patients, et certaines de ces technologies sont connues du grand public : LPG Cellu M6® (Endermologie® par appareil Intégral®Mobilift Physio® ou Alliance® en version « médicale » par exemple), Icoone® LaserSkinexians (par appareil Fullskin® ou Dermo V4® par exemple), Starvac (Stretching Cellulaire® par appareil DXSmart®, DXTwin® ou SP Original® par exemple)…

Il n’est pas simple pour le patient de faire un choix basé seulement sur cette technologie et en réalité ce choix ne devrait ni se poser au patient, ni se faire sur cette base.

Car c’est avant tout le choix d’un professionnel kinésithérapeute maîtrisant l’ensemble des protocoles de traitement et des manœuvres correspondantes qui doit primer.
Le seul fait de posséder un piano de marque Yamaha, Petroff ou Steinway ne fera pas de son propriétaire un virtuose… et un bon pianiste sera pour sa part capable de jouer aussi bien sur toutes ces marques, on le comprendra aisément.

Les technologies concernées peuvent présenter des spécificités ou des variantes, et peuvent être « ressenties » différemment par le patient, mais leur objectif premier et commun s’adresse d’abord au thérapeute en ce qu’elles lui permettent :

  • de diminuer sa fatigue pendant l’acte de soin,
  • de reproduire de manière parfaite une manœuvre spécifique en toutes circonstances,
  • de donner de la constance à son approche à la fois pendant l’ensemble du soin mais aussi tout au long d’une journée ou d’une semaine de consultations de ce type.

L’EQUIPEMENT ET LES PROTOCOLES DE SOINS DU CENTRE LE SART – PAVE DE LILLE

Les thérapeutes du cabinet paramédical ont fait le choix de s’équiper à la fois de la dernière génération d’appareils de dépressothérapie / vacuothérapie de la société française Starvac, ainsi que du célèbre appareil LPG Cellu M6 dans sa version physio-médicale.

  • LPG Cellu M6 : cet instrument fabriqué en France, dans sa version physio-médicale, délivre les techniques d’endermothérapie® (approche médicale thérapeutique) et d’endermologie® (approche confort, bien-être et esthétique) pour des traitements de grande précision.
  • Starvac : cet instrument lui aussi fabriqué en France et appelé DXSmart® permet de répondre à l’ensemble des indications médicales ou de confort concernées grâce à une technologie innovante et brevetée dénommée « Stretching cellulaire® », mise en œuvre par 9 outils thérapeutiques différents (appelés têtes de traitement).

Vos thérapeutes sont formés à l’utilisation de ces 2 technologies. Au travers de ces 2 appareils, ils ont élaboré un total de plus de 90 protocoles de soins pour chacune des indications médicales et adaptent ces derniers à votre situation spécifique.
Ces protocoles sont régulièrement vérifiés et leurs résultats mesurés ou contrôlés : ce suivi permet d’optimiser ou d’améliorer continuellement la réponse thérapeutique proposée pour votre pathologie ou votre problématique initiale.

En addition de l’utilisation de cet instrument et selon la situation rencontrée, votre thérapeute pourra être amené à vous proposer une séance complémentaire de pressothérapie pour atteindre les objectifs qu’il aura fixés.

QUELS SONT LES TARIFS ?

> DANS LE CADRE DE VOTRE PRESCRIPTION MEDICALE:

L’utilisation de cette technique s’effectue sans dépassement ni acte hors nomenclature (conformément à la loi, le tarif fait l’objet d’une convention, et il est remboursé par la sécurité sociale) dans le cadre strict de la pathologie concernée et du traitement correspondant.

Si vous souhaitez bénéficier de l’utilisation de cette technique pour des soins complémentaires de Bien-être, Esthétiques ou Sportifs, un tarif spécifique vous sera proposé.

N’hésitez pas à en parler avec votre kinésithérapeute.

 

> DANS LE CADRE DE SOINS BIEN-ETRE, ESTHETIQUES & SPORTIFS:

Il s’agit par exemple des soins dits anti-cellulite, anti-peau d’orange, de l’atténuation des vergetures, des soins du visage pré et post lifting, de l’amélioration de l’élasticité cutanée, des soins anti-stress de relaxation musculaire, des soins de préparation, endurance et récupération sportive… : ces soins ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

L’utilisation de cette technique s’effectue au tarif de 46 euros la séance de 30 min.
Abonnement disponible :

  • 5 séances : 210 euros
  • 10 séances : 395 euros + Bilan Bien-être ou Sportif offert.
Tous droits réservés concernant les marques et technologies citées dans cette page à titre uniquement illustratif et informatif.
Certains contenus de cette page sont repris ou adaptés des sources suivantes:
(1) Adapté d’après une définition proposée par Jean-Marie Hebting, Masseur-kinésithérapeute D.E. et dont on consultera à profit les nombreuses et très intéressantes publications.
(2) Informations proposées par le site LeCancer.fr, portail francophone d’informations, d’actualités et de formations en Oncologie.
(3) Synthèse réalisée sur base des informations proposées par le site Skinexians.com
(*) D’après les études réalisées par les dif
férents constructeurs d’appareils de vacuothérapie – dépressothérapie, dont voici quelques exemples : Liste des Publications LPG®Liste des Publications Icoone® –  Références bibliographiques et études relatives au Stretching Cellulaire®…)